03/06/2005

asile de flou

Mes orteils goûtent les pavés
Qui jonchent le couloir,
Des murs s'écoule
Une grasse odeur de néant
Que, pas à pas,
Mes yeux abreuvent
d'un arôme attisant
Mes ongles borgnes apprivoisent
Les parois larmoyantes...
 
Nourir mes sens d'un inconnu qui tremble
Incandescence mise à nu
Sur un tapis d'ambre...

11:38 Écrit par sIn | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

Heuuu !!! Sais pas pourquoi ... mais je sens qu'il y a pas mal de "bobos" ...quand on lit "entre tes lignes" ...la porte est ouverte ...si tu veux ... Mais p't'être , je me gourre et ce s'rait tant mieux !!!!!! Sinon ... c'est qd tu veux! A tout bientôt!

Écrit par : just-de-passage | 03/06/2005

Ouaip ! Même impression... Eh, on est là hein !
Y'a qu'à cliquer...
Mais c'est toi le chef !
Fais comme tu le sens !
Passe un bon week-end !

Écrit par : Annie | 04/06/2005

J'adore, tes textes... Amicalement

Écrit par : Poussière de lune | 04/06/2005

Mots qui touchent
Mots qui interpèlent...
Mais toujours jolis mots...
Bisou

Écrit par : Fléa... | 05/06/2005

on sent derrière tout ça... un coeur qui bat... gros comme ça... prêt à éclater...
Les mots dessous sont-ils entendu...

troublée... je le suis ici...
je t'embrasse...

tout le bonheur du monde... un réel souhait...

Écrit par : valou | 05/06/2005

... Toujours ces mêmes émotions impossible à décrire... chaque fois que je passe par ici!
Je t'embrasse...

Écrit par : Oli | 06/06/2005

Les commentaires sont fermés.