19/08/2004

le monde par intraveineuse...

Le verdâtre parfum de l'absynthe défunte trône encore dans ma bouche. Le genre de journée vaseuse, vous laissant dans un brouillard âcre, suintant les dégâts d'une veille bien arrosée.
L'absynthe est bien l'un des alcool les plus télégraphique que je connaisse. Il t'emporte sur un sentier mélangé de barres et de points incompréhensible à un oeil sobre mais lucide à l'oeil ivre...
 
N'importe quoi...
 
L'alcool est une saloperie. Il enlève la pure sève de l'homme et la transforme en un poison mortellement implosif. Arrogant, égoïste, mégalomane, il élève nos foies comme des petits chevreaux innocents sur le chemin de l'abbatoir. Sa propagande est mondiale. On offre sur un plateau d'argent la seringue qui emportera nos enfants!
L'alcool est partout autour de nous, apéro, souper de famille, dîner d'affaire, le petit vin rouge pendant le repas, autour du jeu de carte du samedi soir, en boîte...
C'est une question de volonté... Oui sûrement... Mais qui protègera ceux qui non pas la chance d'être aussi fort? Ceux qui tombe dans le gouffre sans harnais de sécurité et qu'une branche morte retient au-dessus du vide...
Bien sûr je bois mon verre, je me bourre la gueule à l'occasion. Mais je suis bien entouré! Une famille qui m'aime, des amis qui m'aiment. Je sais qu'ils seront toujours là... Qui peut en dire autant???
 
Personne n'est à l'abri... Voilà, j'arrête mon monologue vieux jeu, c'est juste que je suis fatigué d'avoir mal, las d'apprendre la mort d'un proche que l'alcool à emporté, las de voir des gens hypnotisé par ce trompe l'oeil...



16:37 Écrit par sIn | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

Tu prèches... Une convertie, je suis particulièrement sensible à ce problème (voir mon post "un an déjà" bien que j'aime aussi boir un verre à l'occasion et que j'apprécie particulièrement le vin blanc...d'Alsace...bien sûr :-)

Écrit par : Neige | 19/08/2004

Sans fin... personne n'est a l'abris de tomber dans les abîmes de ce profond gouffre qu'est l'alcool. Chance a ceux qui n'y sont pas ou qui pouront en sortir...

Pensons-y...


P.S. : Très joli text plein de réalité... bonne continuation sIn.

Écrit par : Tr!gun | 19/08/2004

... Alcools et drogues sont de cruels refuges pour les personnes désemparées, c'est à elles qu'on devrait être attentif. Les autres, qui défient par jeu les lois de la sobriété, le font consciemment, à leurs risques et périls, c'est triste à dire! Je me permets de critiquer pour avoir frôlé trois fois le grand frisson, mes amis aussi, nous avons eu de la chance, jusqu'à présent.
Boire (ou se droguer) n'est pas un danger en soi, quand on le fait dans de bonnes conditions, avec un brin d'expérience! Mais là où je te rejoins, c'est quand on bombarde les jeunes ados de publicités colorées et de boissons hyper sucrées, qui cachent le goût de l'alcool, et on leur fait croire que c'est cool de boire ces trucs là! A cette époque de ma vie, mon père me disait toujours : Bois une bière, au moins tu sais ce qu'il y a dedans! Je me sens d'autant plus concerné que mon petit frère arrive à cet âge, j'espère que mon expérience lui sera profitable et qu'il s'amusera à l'eau plate.
Désolé enfin pour la perte de ton ami, je suis avec toi de tout coeur!
Désolé aussi pour avoir transformé ce commentaire en dissertation de 4 pages, merci encore pour tes mots chez moi, ils me touchent toujours énormément, bizouxx

Écrit par : DonnieD | 19/08/2004

Je sais... Ce que c'est de voir des proches sombrer là-dedans alors qu'au départ, ils ne buvaient pas une goutte... Tu as écrit un joli texte en tout cas.

Écrit par : Aurélia | 20/08/2004

A mon tour de te dédicacer une petite chanson, elle tourne en ce moment sur mon blog, j'espère qu'elle te plaira...
Elle est aussi pour ton frère, si tu acceptes de partager la dédicace, je sais qu'il aime et j'aimerais lui faire plaisir par la même occasion...

Un excellent we, un peu en avance, je t'embrasse très fort

Écrit par : DonnieD | 20/08/2004

oui ... ... je vois ce que tu veux dire ...

Écrit par : Nola | 23/08/2004

Les commentaires sont fermés.