17/08/2004

Paradis artificiel...

Ambiance électrique...
 
L'alcool transpire en bas...
Et oui je n'ai jamais parler du microcosme du rez de chaussé... "Le télégraphe", café-concert de notre région, j'en étais encore un des patron il y a peu... Malheureusement les choses ont changé, la faune a muté et je me suis lassé... Fatigué de ces ambiances aggressives dû a l'abus d'alcool improvisé, fatigué de ces parties de psycho-bar épuisants... Toujours les mêmes histoires qui tournent en rond encore et encore...
J'habite encore avec maman premier étage, suintant la poussière jusque dans les rainures du plancher usé. Mon coloque semant derrière lui les excréments de ses soirées parties en fumée verte. Vaisselles, poubelles, vêtements déchirés... On se croirait dans un décors trainspottingué...
Je veux m'en aller, je vais m'en allé. Il le faut. Je ne peux plus supporter. Ma tête va éclater...
Et cette musique qui émane d'en bas... Ses vapeurs démembrées encombre la brume de mon cerveau, je ne peux plus respirer... Je veux courir dans l'écume d'une rivière dormante, attrapper le blanc et peindre les ombres décolorée de ces pensée opiumisées...
 
Bientôt déménager, j'en serai soulagé... Bientôt...
 
En attendant, profiter des ces relant onctueux que dégage la voix d'Yma Sumac... "Mambo Mambo"...

00:26 Écrit par sIn | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Pressé aussi chercher un endroit, faire son nid, avoir son chez soi ou de préférence son chez nous, son espace à meubler de ses propres objets, humeurs ou musiques, sans personne pour y interférer.

Écrit par : DonnieD | 17/08/2004

Les commentaires sont fermés.